Villeurbanne -résidence du collectif-

Blick a mis en place, avec la MJC de Villeurbanne, un projet créatif participatif à la croisée des quartiers Perralière – Grand Clément – Gratte Ciel. Les habitants de Villeurbanne étaient invités à s’approprier l’histoire de leur ville, sur la base de rencontres, d’expositions et d’ateliers. Invité à cette occasion pour une résidence à la MJC de septembre 2014 à juin 2015, le collectif Blick a profité de son installation dans la MJC pour animer et mettre en place plusieurs évènements dont l’objectif constant était la sensibilisation à la photographie contemporaine.

Blick propose de déployer son travail dans la résidence autour des notions de portrait, d’intime et de territoire.

Pour cela ils ont organisé diverses activités ;

• Une collaboration avec la compagnie Anda Jaleo en résidence au Rize

La compagnie de théâtre, Anda Jaleo en résidence au Rize, et le collectif Blick ont travaillé en commun sur la thématique de l’amour dans l’espace publique. Partant du savoir-faire des deux collectifs et de l’opportunité de travailler au Rize de Villeurbanne, les artistes des deux entités ont imaginé une fiction mêlant des photographies d’archive, des photographies contemporaines, des dialogues issus de rencontres multiples et d’interviews de villeurbannais ainsi que du mythe de Pyrame et Thisbé.
Sur la base de ces histoires récoltées, Loïc Xavier et Chloé Colin réaliseront une série photographique Pyrame et Thisbé, « Amour béton ». Cette co-création a donné naissance à un document audiovisuel, mêlant images, vidéo, sons et témoignages.


Extrait du recueil « Pyrame et Thisbé »

• Une exposition collective
Blick a présenté des travaux photographiques du collectif.

• Un atelier sur le portrait
A la MJC, les gens se croisent mais ne se voient pas. Blick a invité les adhérents de la MJC à découvrir la photographie de portrait au cours d’un stage mêlant pratique et théorie autour du portrait photographique. À la fin de l’atelier, les participants ont mis en place un protocole pour photographier les adhérents de la MJC. Ces portraits ont donné lieu à une exposition.Photographies des habitants de Saint-Fons par les habitants de Saint-Fons.

Une exposition du travail de Florence Galand intitulée « Mes rêves seront des rêves sauvages« 
C’est dans la volonté d’initier le public de la MJC à la photographie contemporaine que nous l’avons invitée.

Un stage portant sur « Le territoire urbain« 
Ce stage, animé par Damien Brailly et Chloé Colin, avait pour volonté de favoriser la rencontre intergénérationnelle autour du quartier et de la photographie. Les stagiaires ont été amenés à rentrer dans le processus créatif en tentant de réaliser une série en parallèle des membres du collectif. Ce travail a été soutenu et financé par la fondation SNCF, la MJC de Villeurbanne et la région Auvergne Rhône Alpes dans le cadre du dispositif FIACRE, puis il a été valorisé dans une édition papier et une exposition au sein de la MJC.

 
Amandine Bailly
« Perralière »

 
Loïc Xavier « Fermeture du rideau »

 
Chloé Colin « Valise ouverte »

                 

Malika Mihoubi « Sans-titre »

                     

Damien Brailly « Quartier Divers »