Misses Jones – portraits de femmes en prison

Du mardi 2 avril à 10h00 au samedi 27 avril à 19h00 – bibliothèque du 5e Saint-Jean

Vrais faux portraits de femmes en prison, prises en photo dans des costumes de théâtre. Une réflexion sur le paraître et la relation à l’identité dans le milieu carcéral.

Ces vrais faux portraits de femmes en prison proposent une réflexion sur le paraître et sa relation à l’identité. Ces interprétations, ces fausses représentations du réel, dans l’univers carcéral, créant des images avatars et d’émancipation. A travers leurs récits, dans un costume qui leur devient personnel, chaque femme détenue rencontrée, a imagnié avec Malika Mihoubi et Loïc Xavier de fixer ces personnages loin des stéréotypes et des clichés attendus. Elles quittent leurs habits de non personnes, de non vie sociale, et révèlent un autre possible.

Ces portraits de femmes en prison fabriqués Dedans (entre les murs) sont associés aux images des quotidiens, des voyages et des rencontres prises Dehors par LoÏc Xavier et Malika Mihoubi. Ils recherchent et mêlent le possible déséquilibre du dehors, aux représentations extravagantes et aux simulacres conscients du dedans.

 Vernissage : le 3 avril à 18h30

 Café-Débat le 10 avril à 18h en présence de Bernard Bolze, fondateur de l’Observatoire International des Prisons et co-fondateur du site Prison Insider,  Corinne Rostaing maître de conférencences en sociologie à l’Université de Lyon II.